APT Basilicata

APT Basilicata

Basilicata turistica

Angevins et Aragonais

A la mort de Frédéric II, en 1250, la lutte pour la succession fut terrible et ne s’acheva que 18 ans plus tard avec la défaite de « Corradino » de Souabe: Charles d’Anjou avait gagné et pour la Basilicate ce fut le début d’une longue période de décadence.

La population avait dramatiquement diminué et la région fut divisée en énormes fiefs assignés à deux grandes familles et à l’Eglise, qui avec ses abbayes et ses évêques commença à gérer les immenses richesses qui permirent la construction d’églises et de monastères dans toute la région.

Pendant cette période, se déchaîna une purification ethnique qui porta à chasser les Sarrasins, les juifs et les moines de rite grec.

Avec la montée des Aragonais sur le trône de Naples et l’arrivée de nombreux émigrés fuyant l’empire d’Orient tombé aux mains des Turcs, la Basilicate connut une certaine reprise économique et démographique.


Recherche